Paleoage-le coin de la paleontologie

toutes la paleontologie
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un génome qui en dit long sur l’évolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vari
tricératops
avatar

Masculin
Nombre de messages : 338
Localisation : charente maritime
Emploi : étudiant
Loisirs : paléontologie et la guitare
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Un génome qui en dit long sur l’évolution   Ven 3 Nov - 17:22

Grâce au séquençage de l’ADN de la paramécie, un organisme unicellulaire qui sert de modèle d’étude en biologie, des chercheurs français ont pu vérifier l’importance de la duplication du génome pour l’évolution des espèces. L’équipe du CNRS et du Génoscope qui a décrypté l’ADN de ce protozoaire cilié a découvert qu’il contenait 40.000 gènes, contre 25 à 30.000 pour l’homme, grâce à trois duplications de son génome.

On suppose qu’un organisme qui double son nombre de gènes en profite pour innover, s’adapter à de nouvelles conditions et se diversifier. L’équipe de Jean Cohen et Patrick Wincker ont pu le vérifier avec la paramécie : la datation de la dernière duplication de son génome correspond à l’apparition de 15 espèces jumelles.

La paramécie, qui compte parmi les premiers protozoaires observés au microscope, est resté un modèle de laboratoire privilégié pour étudier l’organisation cellulaire et l’hérédité.

Ces travaux sont publiés en ligne cette semaine dans la revue Nature et apparaîtront dans le numéro imprimé du 9 novembre.

C.D.
(02/11/06)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleoage.editboard.com
Tikémi
lambeosaure
avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 34
Localisation : Bruxelles
Emploi : doctorante
Loisirs : lecture, puzzles
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Un génome qui en dit long sur l’évolution   Ven 3 Nov - 18:31

Effectivement, la duplication du génome, ou même de seulement certains gènes, permet à l'organisme de conserver certaines mutations qui peuvent apparaitre dans les copies du gène, tout en gardant en réserve le gène "original". Ainsi les mutations ne risquent pas de détériorer le fonctionnement de la cellule (puisque le gène est toujours là et apte à fonctionner), et des mutations peuvent ainsi apparaitre au hasard dans les copies, qui pourraient se révéler avantageuses par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systemanaturae.wifeo.com
damien35
bébé dino


Masculin
Nombre de messages : 44
Age : 31
Localisation : 35 (près de Rennes)
Emploi : Etudiant en géosciences
Loisirs : Foot, fouille
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Un génome qui en dit long sur l’évolution   Sam 4 Nov - 13:28

Un autre article qui parle de ça :
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/965.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vari
tricératops
avatar

Masculin
Nombre de messages : 338
Localisation : charente maritime
Emploi : étudiant
Loisirs : paléontologie et la guitare
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Un génome qui en dit long sur l’évolution   Sam 4 Nov - 20:46

Merci Damien, c'est interessant de voir que toutes les "sciences" se complétent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleoage.editboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un génome qui en dit long sur l’évolution   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un génome qui en dit long sur l’évolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Endormissement long ... je sature !
» L'adénome de la prostate de Napoléon Premier
» VIH: long time survivors, ?
» un soupire qui en dit long !!!!!!!!!!!
» quel est le mot le plus long du monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paleoage-le coin de la paleontologie :: La paléontologie-
Sauter vers: