Paleoage-le coin de la paleontologie

toutes la paleontologie
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vari
tricératops


Masculin
Nombre de messages : 338
Localisation : charente maritime
Emploi : étudiant
Loisirs : paléontologie et la guitare
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD   Mar 18 Avr - 21:16

Ce documentaire plein d'humour, riche en effets spéciaux et extraits de films, retrace et met en scène la carrière cinématographique du plus effrayant des dinosaures : le tyrannosaure.



Tout commence il y a un siècle, lorsque Barnum Brown, chasseur de dinosaures, découvre les ossements d'un spécimen carnivore sur le site de Hell Creek, en plein coeur du Montana. Henry Fairfield Osborn, qui dirige le Muséum d'histoire naturelle de New York, accueille la nouvelle avec joie et sait déjà que le tyrannosaure va devenir une merveilleuse attraction. Il fait en effet sensation.

Le cinéma transforme cette créature en véritable mythe. Pour en parler, trois témoins de choix : Donald F. Glut, paléontologue qui a contribué à de nombreux films sur les dinosaures, Ray Harryhausen, une grande figure du cinéma fantastique, et Bob Bakker, spécialiste du tyrannosaure. Quant à Nate Murpy, paléontologue lui aussi et surtout fan du monstre, il sert de guide au téléspectateur. Sans oublier les interviews de King Kong et d'un extraterrestre qui, un temps, vola la vedette au tyrannosaure.

Sa carrière cinématographique va de pair avec l'histoire du cinéma et des effets spéciaux. Son image a évolué avec les connaissances à son sujet. Gertie - The Dinosaur, réalisé en 1914, est le premier film d'animation à mettre en scène un brontosaure. En 1918, The Ghost of Slumber Moutain présente pour la première fois un tyrannosaure en utilisant le stop motion, ou technique de l'animation image par image, dont Willis O'Brien fut le pionnier.



T-Rex, une star à Hollywood Arrive ensuite en 1925 l'adaptation du livre de sir Arthur Conan Doyle, The Lost World. C'est la première version de King Kong, tournée en 1933, qui marque un véritable tournant. Pendant que les scientifiques se demandent si ce dinosaure est vraiment un prédateur, il devient dans les années 40 et 50 une star des films de série B. Son image se ternit peu à peu, et le tyrannosaure n'est plus crédible.

Dans les années 70, c'est la traversée du désert, jusqu'à ce que de nouvelles théories scientifiques mettent en avant sa férocité. De leur côté, les techniques utilisées par le cinéma évoluent. Finalement, il revient sur le devant de la scène grâce à Jurassic Park, de Spielberg, en 1993. Une nouvelle ère s'ouvre alors pour cette star internationale !

Diffusion : mardi 18 avril 2006 à 16:40 (hertzien et TNT).
Consultez les autres diffusions de ce programme en cliquant ici.


Durée : 57'
Réalisation : Michael Davies
Production : Impossible Pictures Ltd
Année : 2005
Inédit

(source: france 5)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleoage.editboard.com
Tikémi
lambeosaure


Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Emploi : doctorante
Loisirs : lecture, puzzles
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD   Lun 12 Juin - 0:10

J'ai vu ce doc, il était très chouette.
Et il se terminait par la présentation de la nouvelle représentation du Trex : comme ds Jurassic Park, mais avec une collerette et une crinière tout le long de l'échine de plumes couleur arc-en-ciel. :sunny:

PS: pour la petite histoire, il en profite pour avaler tout cru le "chairman" qui l'a introduit, pendant que l'assistance pousse des cris effarés. :tongue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systemanaturae.wifeo.com
vari
tricératops


Masculin
Nombre de messages : 338
Localisation : charente maritime
Emploi : étudiant
Loisirs : paléontologie et la guitare
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD   Lun 12 Juin - 0:18

oui je me rappel de la fin quand il bouffe le présentateur en plus il était beau avec ses plumes je trouvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleoage.editboard.com
Jack H



Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 36
Localisation : Bouillon (Belgique)
Date d'inscription : 18/07/2008

MessageSujet: Re: T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD   Ven 18 Juil - 6:57

Superbe même!

Je connaissais le lien de parenté avec les oiseaux (archéoptéryx est l'exemple le plus connu) mais j'y ai appris que tous les dinosaures avaient des plumes.
(Bon, ce sera à vérifier cette info qu'ils en avaient TOUS... Suspect )


Je suis du même avis que le chairman:
Pour les couleurs des plumes du Tyrannosaurus, j'ai des doutes aussi... Fort flashant tout de même! 07

Mais ne le dites pas au T-Rex, il a l'air susceptible lorsqu'on parle de son apparence! 37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boinc.be
vari
tricératops


Masculin
Nombre de messages : 338
Localisation : charente maritime
Emploi : étudiant
Loisirs : paléontologie et la guitare
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD   Mar 22 Juil - 7:58

Ils n'en avaient pas tous, la plupart des theropodes à partir des maniraptora à l'exception de quelques cas étaient certainement munis de plumes.
Les plus récentes découvertes à ce sujet sont la présence de plumes chez vélociraptor mongoliensis. Le spécimen de Vélociraptor mongoliensis IGM ( geological Institute of Mongolia) 100/981 a été collécté dans la localitées de Gilvent Wash (Campanien formation de Djadokhta).
Ce dinosaure bipède et carnassier avait des plumes ou des proto-plumes filamenteuses, selon le paléontologue Alan Turner, du Muséum américain d’histoire naturelle (NY), et ses collègues. Les plumes sont rarement conservées dans les couches sédimentaires où sont retrouvés les fossiles de Velociraptor. Les oiseaux étant issus de la même famille que ce dinosaure véloce, certains paléontologues supposent que le Velociraptor avait des plumes.

Turner et ses collègues affirment en avoir trouvé une preuve sur un os de Velociraptor provenant de Mongolie. L’os de l’avant-bras est marqué de toutes petites bosses (6 au total), placées à intervalles réguliers (4mm), semblables aux points de fixation des plumes que l’on trouve sur certains oiseaux.
La présence de plumes sur ce spécimen de Velociraptor, qui mesurait 1,5 mètre de long et pesait environ 15 kg, ne signifie pas qu’il était capable de voler. Ces plumes sont peut-être l’héritage d’un ancêtre plus petit qui pouvait voler, comme elles ont pu avoir d’autres usages, comme la thermorégulation.
Quand à la couleur des plumes en étudiant des plumes fossiles au microscope électronique, les paléontologues ont remarqué de petites structures rondes ou ovales qu'ils pensaient être des bactéries. Ces structures sont en réalité des mélanosomes, de petites poches contenant des pigments. Dans les plumes des oiseaux, leur forme, orientation et densité sont caractéristiques de la couleur qu'ils donnent au plumage. Les mélanosomes ne déterminent pas seulement des bandes foncées ou claires sur les plumes, mais peuvent aussi être à l'origine de couleurs allant du rouge au jaune, et même de reflets iridescents.

On pourrait donc, en comparant les mélanosomes des plumes fossiles à ceux de plumes actuelles, reconstituer la couleur du plumage d'oiseaux et dinosaures disparus depuis des millions d'années. Ceci nous apporterait de nombreuses informations sur leur comportement : les plumes servaient-elles au camouflage ou aux parades sexuelles ? Existait-il des différences entre les couleurs exhibées par les mâles et les femelles ?

Cette technique pourrait aussi servir à reconstituer la couleur du pelage, des écailles ou de l'iris d'autres animaux fossiles, dans le cas où nous possédons des fossiles très bien préservés.
(copyright systema naturae)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleoage.editboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD   

Revenir en haut Aller en bas
 
T-REX, UNE STAR À HOLLYWOOD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Citations] Star wars
» vous ne verrez plus jamais star wars comme avant
» Nouvelle Star 2010 : Lussi vegetarienne
» http://www.la-star-de-boomerang.com/
» a quel star ressemblez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paleoage-le coin de la paleontologie :: Les dinosaures-
Sauter vers: