Paleoage-le coin de la paleontologie

toutes la paleontologie
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Du pollen d'orchidée sur une abeille prise dans de l'ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tikémi
lambeosaure
avatar

Féminin
Nombre de messages : 193
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Emploi : doctorante
Loisirs : lecture, puzzles
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Du pollen d'orchidée sur une abeille prise dans de l'ambre   Ven 7 Sep - 18:19

Ramírez, Gravendeel, Singer, Marshall and Pierce, 2007. Dating the origin of the Orchidaceae from a fossil orchid with its pollinator. Nature 448: 1042-1045

Les Orchidées appartiennent à une famille de plantes très diversifiée mais dont l’évolution est mal connue. Un pollinarium* d’un nouveau genre d’orchidée fossile a été découvert collé sur le thorax d’un abeille prise dans de l’ambre de République Dominicaine datant du Miocène (15-20 Ma). Cette découverte constitue à la fois le premier fossile non-ambigu d’Orchidaceae et une observation directe d’une interaction fossile de plante-pollinisateur.
Ce pollinarium fossile appartient à un nouveau genre et une nouvelle espèce d’orchidée nommée Meliorchis caribea. La position du pollinarium sur l’abeille fossile Proplebeia dominicana prise dans l’ambre nous indique même quelle devait être la forme de la fleur.
Les résultats de l’étude font remonter la plus ancienne orchidée à 76-84 Ma (Crétacé supérieur). L’explosion des formes d’orchidées aurait commencé juste après la crise K/T. Cependant l’échantillon est encore trop faible et l’explosion aurait même pu avoir eu lieu à la fin même du Crétacé, mais c’est impossible à confirmer pour l’instant.

* Le pollinarium est une pièce reproductrice mâle des orchidées. Cette pièce se colle sur le butineur lorsqu’il vient chercher le nectar de la fleur.
Les orchidées les plus impressionnantes attirent des insectes (souvent des Hyménoptères tels que les abeilles, bourdons et guêpes) en imitant la forme, les couleurs et même l’odeur des femelles. Le mâle, croyant voir une femelle avec laquelle s’accoupler, cherche à copuler avec la fleur et sa tête ou son thorax vient heurter le pollinarium qui porte le pollen de l’orchidée. Après un certain temps, voyant qu’il n’arrive pas à s’accoupler, le mâle quitte la fleur et va éventuellement tomber dans la tromperie d’une autre orchidée. Là le pollen fixé sur l’abeille pourra féconder la deuxième fleur. Certaines orchidées se sont ainsi spécialisées dans l’attirance de mâles d’espèces très précises et sont dépendantes de cette espèce et d’elle seule pour leur reproduction. Il y a même synchronisation entre l’apparition des mâles au printemps et l’éclosion des orchidées ! Les mâles apparaissent généralement quelques jours avant les femelles, et les orchidées profitent de ce laps de temps où il n’y a aucune femelle abeille ou bourdon de l'espèce dans l’environnement pour attirer les mâles et leur faire transmettre leur pollen. Quand les femelles apparaissent, un nombre suffisant d’orchidées aura été fécondé.


Abeille Proplebeia dominicana portant le pollinarium de Meliorchis caribea sur son thorax, ambre du Miocène de la République Dominicaine. Echelle = 1 mm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systemanaturae.wifeo.com
 
Du pollen d'orchidée sur une abeille prise dans de l'ambre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Découverte des premiers pollens d'orchidées fossiles
» expo orchidées st leu la foret dans le 95
» Que faire quand une abeille entre dans ta salle...
» Rêve de bourdons (abeilles)
» Orchidée d'eau de ma Lorette du Venezuela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paleoage-le coin de la paleontologie :: La paléobotanique-
Sauter vers: