Paleoage-le coin de la paleontologie

toutes la paleontologie
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dinosaures de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vari
tricératops
avatar

Masculin
Nombre de messages : 338
Localisation : charente maritime
Emploi : étudiant
Loisirs : paléontologie et la guitare
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Dinosaures de France   Jeu 8 Juin - 16:10

Dinosaures de France

Le registre fossile des dinosaures francais, qui s'étend du trias supérieur au crétacé supérieur, est l'un des meilleurs d'Europe. Tous les principaux clades y sont représentés, à l'exception des marginocéphales. Une vingtaine d'especes, connues par des restes significatifs, ont été recensés, les théropodes étant les mieux représentés. La plupart de ces taxons ont été décrits ou révisés au cours des dix dernieres années. D'importants spécimens ont été découverts dans le trias supérieur de l'Est de la France, le jurassic moyen de Normandie et le crétacé supérieur de Provence et du Languedoc. Les empreintes sont abondantes dans le trias supérieur et le jurassic inférieur, et les sites à oeufs du crétacé supérieur sont parmi les plus riches du monde.

Le premier dinosaure découvert en France fut décrit au 18eme siecle. C'est grace aux paléontologue Cuvier, Déperet, Eudes-Deslongchamps, Gaudry, Gervais, Huene, Lapparent et bien d'autre professionnel ou amateur que les recherches paléontologiques francaise ont commencées.


1°) Millieu du trias

Un squellette partiel d'un prosauropode assigné a Thécodontosaurus en Lorraine.
Des empreintes tridactyle de la région du massif central assigné a l'ichnologie: Anchisauripus, Coelurosaurichnus et Grallator.

2°)Fin du trias

Des squellettes très fragmentairesde prosauropode sont localisés en Lorraine, Franche-Comté et Languedoc, ces restes de prosauropodes sont représentés par des dents, des vertebres.
Dans les Marnes irisées supérieures, à Poligny dans le Jura des restes du prosauropode Plateosaurus poligniensis ont été retrouvés mais ce taxon reste encore nomen dubium, il est probablement référable a P.Longiceps découvertes aussi d'un fémur de Gresslyosaurus cf. Plieninger par Huene qui vient d'un taxon distinct de Platéosaurus longicpeset plutot référable à P.engelhardti.
On trouve du matériel additionel pour Plateosaurus à St Nicolas-de-Port en Meurthe-et-Moselle, Violot en Haute-Marnes, dans Le Chappou dans l'Ain ainsi qu' à Long-le-Saunier dans le Jura tous référencé a P.Longiceps.
Dans le sud de la France, dans le Gard description d'un os postcranien d'un prosauropode attribué encore à Platéosaurus sp.
Découverte aussi de dents de Thécodontosaurus dans le Jura.
Découverte de dents de théropode à St Nicolas-de-port ainsi que des dents d'ornithichia à Lons-le-Saunier.
Des empreintes dans leGard décrite par Ellenberger montre la présence de prosauropodes.
Au nord de l'Ardéche et a l'Est des bords du massif central montre des empreintes interessantes d'une association de genre ichnologique Otozoum/Grallator. Otozoum est référencable à un prosauropode et grallator à un théropode coelophysidae.
Dans la région de La Vendée beaucoup d'empreintes sont associé aux genre ichnologiques: Grallator, Eubrontes, Saltopoides, Anatopus et Talmontopus.
En Ardeche des empreintes de petits théropodes sont assignés à Coelurosaurichnus.

3°)Début du jurassic

Un squelette incomplet de théropode contenant des vertebres et une partie de l'os pelvis ainsi que quelques dents découvert à Airel quarry en Normandie, à partir de ce matériel Cuny et Galton l'on nommaient Liliensternus airelensis, des dents de ce meme dinosaure ont peut etre était retrouvés en Moselle et en Lorraine.
Des empreintes tridactyles ont étés découvertes en Vendée, en Lozere, dans le Gard, en Aveyron, dans l'Hérault et dans leVar. Ces empreintes sont attribuées àGrallator, Dilophosauripus et Eubrontes.
Des empreintes de quadrupedes ont été découvertes en Dordogne, elles seraient attribuées à un protostégosaurien mais une appartenance à un scelidosaurus n'est pas exclue.

4°)Millieu du jurassic

Dans les Vaches noirs des découvertes de matériel partiel de théropodes ont étés découvertes ainsi que sur les cotes du Calvados et en Haute-Saone et dans le Doubs. Le matériel représenté appartiendrait à un mégalosaure nomendubium.
La faune du millieu du jurassic francais serait composé de mégalosauridae certain parlent parfois de spinosauridae, de Poekilopleuron bucklandi, de streptospondylus altdorfensis, de Poekilopleuron? Valesdunensis un nouveau taxon et représenté à Conteville dans le Calvados pas un squelette très peu complet et d'allosauroidae représenté par Dubreuillosaurus ainsi que part un squelette sans nom provenant d'Auberville.Le type Dubreuillosaurus fut détruit malheuresement pendant les bombardement en 1944.
Des restes partiels de théropodes sont signalés en Aveyron et un postcranien à été découvert dans le Doubs.
Une des découvertes la plus importante de cette époque est certainement le squelette d'un Stégosaure dont on a retrouvé plusieurs vertebres, l'os appendicular et des épines dorsales en Argences dans le Calvados. Ce matériel est référé à Lexovivosaurus dubrovensi, d'autre dinosaure herbivore sont représentés par une riche collection d'Hypsilophodontidae en Larnagol dans le Lot.
Des restes d'oeuf sont rapportés en provenance de Quercy ils sont attribués à des Sauropodes.

5°)Fin du jurassic
Du sauropode découvertà Damparis dans le Jura, ainsi que du stégosaure Dacentrurus lennieri découvert à Octeville en Seine-Maritime et un théropode Compsognathus longipes à Conjuers dans leVar.
Aprés une réexamination d'un squelette partiel de sauropode à Damparis il serait référé à Bothriospondylus madagascariensis pas Lapparent.On peut voir à Damparis aussi Haplocanthosaurus et Lapparentosaurus.
Du sauropode cmarasauridae est signalé aussi à Ville-en-Blaisois en Haute Marne par une vertebre caudal et aussi en Charente à Cognac par une vertebre. On peut noter aussi la présence de sauropode à La Creche dans le Pas de Calais par une dents en forme de spatula.
Du compsognathus découvert à Canjuers dans le Var qui serait peut etre une nouvel espece apparenté à C. corallestris ou peut etre C.longipes.
Des traces de grand théropode découvertes dans le Lisieux dans le Calvados et dans le Doubs montrer par du marteriel partiel comme des dents et des vertébres caudales.
Un squelette partiel de l'holotype Dacentrurus lennieri à était découvert à Octeville en Seine maritime.Le spécimens est connu par le matériel suivant: des vertebres, des élements du pelvis et par un fémur mais il fut détruit durant la second guerre mondial.
Un fémur appartenant à un Dryosaurus sp. Découvert à Octeville en Seine maritim.
A Boulogne-sur-mer des dents de nodosauridae et d'iguanodontidae ont été découvertes.
A Crayssac dans le département du Lot des empreintes de theropode, de sauropode et probablement d'ornithpode ont été découvertes. À Cerin dans l'Ain des empreintes du genre ichnologique Saltosauropus sont présentes.
Des empreintes de théropode sont mentionnés à l'ile d'Oleron en Charente Maritime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paleoage.editboard.com
 
Dinosaures de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une piste sérieuse pour inferer la couleur des dinosaures
» Dinosaures en Charente
» Les dinosaures
» Les dinosaures
» les dinosaures de l'impossible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paleoage-le coin de la paleontologie :: Les dinosaures-
Sauter vers: